L’étape du Macumba Club s’est montée en moins de temps qu’il n’en faut pour cuire un œuf à la coque.
Alex n’avait pas pu défendre ses chances à La Nursery (le golden boy des bons plans était à Miami pour noter les bars à putes) mais il ne comptait pas pour autant se laisser distancer au classement. Et comme il fait rarement les choses à moitié, il s’est permis de nous dérouiller à domicile, ce qui est contraire aux règles élémentaires de bienséance et en dit long sur la nature de son… dark passenger.
En remportant cette étape (sa troisième victoire !), Alex nous adresse un message clair : « Je veux bien passer pour un mec cool, mais évitez de ramasser la savonnette ! »

Perso, contrairement aux apparences, je prends un meilleur départ que l’an dernier, mais j’ai du mal à conclure (déjà deux finales perdues). Mauvaise lecture de l’adversaire, mauvaise gestion des mains spéculatives (ex : 89 ; 35 flush…), mauvaise passe… Cela dit, le Poker, c’est comme la pêche aux canards, il ne faut pas se mettre martel en tête, c’est surtout une affaire de patience et de chatte.

Benito s’accroche à sa place de leader. Trois étapes, trois podiums, c’est l’état de grâce.
En début de saison j’aurais pas mis un bifton sur lui ; ce n’est plus le même homme (enlève ton masque sale bâtard !). À la table il est impressionnant, on dirait Phil Hellmuth avec un monstre dans le slip genre la Grosse Bertha (visez la photo du milieu, il est à bloc, ne manque plus que l’écusson Red Bull).

Difficile d’avoir un mot pour chacun des joueurs tant cette partie a été disputée (l’effet freezeout ?) ; le seul qui soit sorti du chaudron relativement tôt, c’est Adrien. J’en profite pour le remercier : enfin un guest qui nous respecte 🙂
Je crois me rappeler que deux voire trois joueurs ont été éliminés en même temps (Le Prof, Riton et The Brain ?) ; de la septième à la quatrième place tout s’est décidé très vite, en quelques mains. C’est souvent ce qui arrive lorsque les blinds sont importantes et qu’il reste pas mal de joueurs à la table, ça finit par se régler à coups de tapis.

Alex et Céline, merci. Une fois de plus, et un peu plus à chaque fois.
Au risque d’abuser, je vote déjà pour une étape « La Pergola » cet été 😎

En attendant, next round chez les Poupart. Ça va chier.

6 commentaires sur “LSOP round 3 – Le Macumba Club”
  1. Le Professeur dit :

    Poupart, sale bâtard !
    C’est toi qui m’a sorti avec ton AK !
    À la prochaine étape, chez toi, je viens avec mes potes qui viennent de sortir de taule…

  2. Frank Poupart dit :

    Avec 3 et 7 dépareillés je comprendrais mais avec AK, honnêtement, tu peux pas m’en vouloir 🙂

  3. Benito dit :

    Vivement le prochain round ! Merki à Poup’ pour le CR. Quelque chose me dit qu’il ne vas pas rester longtemps en embuscade 😉 c’est définitivement lui le plus régulier depuis la saison 1. Moi, je ne suis qu’un misérable imposteur, ça ne peut définitivement pas durer.

  4. Yes merci beaucoup pour cet excellent compte rendu (comme d’hab’).
    Maintenant Benito, ne te la joue pas petit Dandy modeste : le patron, c’est bien toi !!!

  5. Frank Poupart dit :

    En passant, deux nouvelles bobines dans le Trombi : http://www.frank-poupart.org/blog/?page_id=2940#losers
    Saurez-vous les trouver ? 🙂

  6. Je dirais : Sylvain & Juliette.

  7.  
Je commente, je flatte, je tacle...