« Je s’occupe de tout, tu s’occupes de rien » Jamel Debbouze

Poupart a confié les clefs du blog à l’hôte de cette étape (Benito, pour ceux qui souffriraient d’Alzheimer précoce ou qui tomberaient sur ce post par hasard).
Merci par avance pour votre indulgence, ma seule référence littéraire étant Jojo Lapin Se Rebiffe. Vous voilà prévenus…

Lundi 21 mai 2012, fin d’après-midi. Moment soudain d’angoisse : pas d’étape LSOP en vue. WTF !? 😯 La suite, ça me prend comme une furieuse envie de pisser, je lance une invitation dans la foulée pour le vendredi même en me disant qu’on aura seulement besoin d’être six joueurs pour valider l’étape. Neuf joueurs se présentent à « The Apartment ». Ok, pas original comme nom d’étape mais l’honneur des LSOP est sauf, c’est l’essentiel.

Une étape LSOP sans pré-soirée c’est un peu comme faire l’amour sans préliminaires et, personnellement, j’adore les préliminaires (peut-être trop d’ailleurs). C’est sans doute la raison pour laquelle j’aime autant faire la cuisine et partager une des bonnes bouteilles de vin avec les potes. Pourtant, c’est bien avec du champagne et des amuse-gueules maison que nous avons débuté cette étape pour fêter dignement le CDI du père Jean-Neudes (congrats bro’). Après tout, c’est pas parce que l’étape s’annonçait « poilue » (comprenez « entre couilles ») qu’on allait se restreindre. Pour le reste, les deux moments marquants de la soirée :

N°1 : Riton en Hispanie

Quelqu’un : « Hey ! Il est pas là Riton ? »
Moi : « Non, il est en Espagne. Il lui arrive des trucs de fou ! »
(rires)
Quelqu’un d’autre : « Non mais vas-y, raconte… »
Moi : « J’peux pas vous raconter mais d’accord pour vous lire les SMS échangés plus tôt cette semaine avec lui :
SMS de moi : Tu viens vendredi ou quoi ?
SMS de Riton : Putain fait chier je suis en Espagne à Séville… et je viens de prodiguer les premiers secours au gérant du bar à tapas qui vient de se faire poignarder par son employé…

N°2 : Des fraises en dessert ?

– Compter 1 barquette de fraises (préférablement des Gariguettes ou des Ciflorettes) pour 2 à 3 pers.
– Laver et couper les fraises dans leur longueur.
– Agrémenter d’une cuillère à café de sucre en poudre par barquette.
– Remuer énergiquement et réserver au frigo au moins 1h.
– Dresser dans des bols individuels
– Assaisonner d’un trait de citron vert.
– Garnir de crème fouettée ou de feuilles de menthe fraîche.
– Bon appétit !

Si vous avez pris la peine de lire jusqu’ici, vous aurez compris que la partie de poker qui s’est déroulée dans la foulée relève pour moi plus du détail que de la finalité. Néanmoins, vous trouverez ci-après quelques morceaux choisis en toute subjectivité pour chacun des joueurs (par ordre d’élimination) :

Max : Le perfect guest. Sûr de lui, j’ai bien cru qu’il allait nous faire une Richard Gere.

Mat : Jamais dans les bons coups, il s’incline sans avoir vraiment pu lutter.

Cyril : Dominant en début de partie, il s’engage dans un coup foireux contre Jean-Neudes et c’est le drame…

Benito : Quatre mains jouées, trois perdues, that’s poker ! Mention spéciale à The Brain qui consolide ses étoiles de bâtardise.

Le Prof : Franchement je vais pas vous mentir, je sais pas ce qui s’est passé.

Jean-Neudes : Au début en souffrance, il passe chip leader en milieu de partie. Agacé de ne plus rien toucher, il commence à jouer trop large et finit par dilapider tous ses jetons.

Alex : En mode survivor pendant un bon moment, il arrache une place sur le podium. Le vrai bon plan de la soirée (ok, elle était facile… désolé).

The Brain & Poupart se retrouvent en head’s up. The Brain touché par la grâce dispose d’un stack impressionnant. Poupart, une nouvelle fois en finale, sait qu’il lui faudra prendre des risques pour remporter l’étape. Triste dénouement en deux actes pour The Brain qui se prend quasiment coup sur coup The bad beat de la soirée puis une paire de 10 dans la face, cette dernière scellant définitivement son sort. Poupart vainqueur par KO.

En résumé, merci pour ces bons moments passés ensemble. Un gros merci à Céline qui, au-delà de partager ma vie, tolère tous mes excès et enfourne les pizzas comme personne. Et je n’oublie pas Amandine (notre fille de 9 mois) qui n’est pas sortie des bras de Morphée malgré l’ambiance festive.

À la prochaine les losers !

Benito

NB : Rayer de ma liste des trucs à faire avant de mourir : « Écrire un truc sur le blog de Poupart ».

12 commentaires sur “LSOP round 5 – The Apartment”
  1. On a encore une fois été reçus comme des Princes chez Benito. Toujours là pour proposer à boire, à manger, des glaces… sans oublier ses délicieuses fraises découpées avec amour. Et avec un grand remerciement à Céline (la sienne ) qui a enfourné les pizzas, servie, rangé… et tout cela avec le sourire.
    Bref j’ai envie de dire que l’étape chez Benito est devenue un must !!!

    Merci à toi, et bravo à Ju’ qui nous en a fait voir de toutes les couleurs et au Poup’ qui est vraiment le n°1 !!!

    Bisous à tous.
    Je lance le Doodle pour la prochaine étape à la maison, au « Pool House ».

    Alex

  2. The Brain dit :

    Un grand merci à Ben (désolé encore !) et Céline parfaite en maîtresse de maison aux petits soins.
    Très bonne soirée, bien mangé bien bu comme d’hab’ en fait !

    Poup toujours au top !!!
    Je me vengerai la prochaine fois !

    POKERRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR !

  3. Benito dit :

    Merci à tous pour votre présence hier. J’espère que vous avez tous kiffé autant que moi.

    À la prochaine !
    La grosse bise,

    Benito

    @ The Brain : pas de souci t’était en veine hier soir 😉 (le Poup’ étant définitivement intouchable)

  4. Mat dit :

    Un grand merci à Céline et Ben pour l’invitation sans faille.
    Bravo à Poup qui va commencer à m’agacer sérieusement !!! 😀

    Gros bisous à tous !
    Math

  5. Le Prof dit :

    Big up pour Sophie et Benito et votre savoir-faire ancestral de la réception !

    Chuis très content pour mon Juju qui est revenu des enfers, à cause de moi, pour se faire humilier en finale par le Poup’. Et d’ailleurs à ce propos, un peu comme Mat’, ça commence à me courir sur le système !
    Méfie-tout Poupy, il risque de t’arriver des bricoles prochainement si tu continues à prendre le large…

    La bise à tout le monde.

    Le Prof.

  6. Mat dit :

    Sophie ??? :-p

  7. Le Prof dit :

    Errare humanum est… je voulais dire « Céline ».

    P.S. : les restes de hier soir je crois….

  8. The Brain dit :

    Oui la deuxième femme de Ben !

  9. Frank Poupart dit :

    Merki Ben pour cette excellente étape ! Sur la forme ça me rappelle une certaine étape improvisée à la même époque l’an dernier, le dress code en moins, les fraises en plus 🙂
    Et merki pour le CR qui va bien, ça fait plaiz d’avoir de nouvelles plumes, et c’est plus raccord avec l’esprit communautaire des LSOP (sans compter que perso je commence à être à court de vannes pourries).
    Alex est déjà sur le CR du « Pool House », je lui ai filé le classement à l’avance 😀

  10. Riton dit :

    Vous avez eu l’air de bien vous fendre la poire comme d’hab’ !!! Je vous ai ramené l’oreille du gérant du bar à tapas avec un sticker I <3 Séville en souvenir.
    À samedi pour de nouvelles aventures les louloutes !!!

  11. Frank Poupart dit :

    Tu veux dire à demain… au Jamon Jamon !

  12. Alex les bons plans dit :

    Très bon CR Ben !
    Aïe ça me met la pression car le prochain à y passer, c’est bien moi 🙁

  13.  
Je commente, je flatte, je tacle...